Accueil Actualité Harcelé, poussé à bout parce qu’il est vegan, un adolescent se suicide

Harcelé, poussé à bout parce qu’il est vegan, un adolescent se suicide

PARTAGER

Le 19 janvier dernier en Irlande, un petit garçon de 12 a mis fin à ses jours à la suite d’injures de la part de ses camarades parce qu’il est vegan. La Cour du coroner de Hertfordshire à Hatfield a entendu les parents ce 28 septembre sur la discrimination qu’il subissait.

Louie Tom F., 12 ans, a été retrouvé par ses parents, pendu dans la salle de bain à leur domicile à Waterford, en Irlande. Le petit garçon subissait de nombreuses injures à l’école par ses camarades de classe parce qu’il était vegan. Les autres élèves ont jugé que “ce n’était pas normal” et lui lançaient des morceaux de viande au visage. Stressé, Louie s’est mis à énormément fumer pour évacuer le stress. Ses parents ne pensaient pas qu’il déprimait au point de s’ôter la vie, ils se désolent de n’avoir rien vu.

Pour l’enquête, la mère du petit garçon a fait une lettre expliquant tout ce que l’enfant subissait à l’école. “Il se faisait embêter tout le temps, il a eu de nombreux rendez-vous avec le conseiller, mais se dénigrer lui-même de plus en plus”, explique-t-elle. Le jour de son suicide, il était pourtant revenu enjoué et de bonne humeur racontent les parents. Les enfants sont très malins pour cacher ce qu’ils ressentent, surtout en cas de harcèlement car ils ont honte de ce qui leur arrive.

Des mesures mises en place au sein de l’école

A la conclusion de l’enquête, le coroner de Hertfordshire, Geoffrey Sullivan, a déclaré qu’il écrirait à l’école pour s’assurer que ses politiques de lutte contre l’intimidation et l’auto-assistance étaient à jour selon Hertfordshiremercury. Après son décès, sa famille a ouvert une page Justgiving pour recueillir de l’argent pour les causes dont il se souciait.

C.L.