Accueil Animaux Les différentes formes d’agressivité du chien: la domination et la protection du...

Les différentes formes d’agressivité du chien: la domination et la protection du territoire

PARTAGER

L’agressivité du chien dépend de plusieurs facteurs. Après avoir souligné comment son caractère se modifiera en fonction du comportement de leur maître, voici d’autres facteurs qui l’influence.
Le chien vit en clan, à l’intérieur duquel se trouve un système hiérarchique qui se fonde sur les paramètres de “domination et soumission”.
Ce type de comportement est projeté à l’intérieur de la famille; là où le chien ne trouve pas un sujet qu’il puisse reconnaître comme chef du “clan”. Il essaiera d’en assumer le rôle et percevra tout ce que fera son maître comme une tentative de domination.Par exemple,lui toucher un os ou sa gamelle,ainsi que parler à haute voix sera perçu de la part du chien comme une domination.
Un chien dominant se reconnaît de par sa posture. Il a le corps toujours en alerte et le torse bombé. Il veut gérer lui même les situations,que ce soit le jeu ou la promenade. Il n’y a pas de races prédisposées à la domination et cela ne dépend pas non plus du sexe de l’animal,même si cela est plus fréquent chez les mâles castrés.
En général,la domination se manifeste quand le chien entre dans la phase de la maturité vers deux trois ans.

Aggressivité du chien du même sexe

L’agressivité du chien du même sexe est valable pour les deux sexes. Ce type d’agressivité dépend beaucoup des hormones sexuelles mâles,voilà pourquoi des fois on propose la castration afin de contenir le comportement agressif. Chez la femelle en revanche, la stérilisation n’influence pas.
Ce qui favorise l’agressivité chez le chien est aussi la sensation de peur. En effet,les chiens tendent à fuir,à reculer devant les situations perçues comme danger et en arrivent même à grogner voir mordre pour éloigner l’élément qui les effraie.Lorsque le chien a peur,il a la queue entre les pattes,Il baisse la tête,le poil est dressé,les oreilles en arrière et il détourne le regard.

Autre forme d’agressivité,la protection du territoire.

Le chien alarmé envoie une série de signaux à l’hypothétique intrus.Si ce dernier ne respecte pas les avertissements,l’animal cherchera à l’attaquer. Il défend son maître et son territoire.
N’oublions pas également l’agressivité typique de la femelle enceinte ou proche à l’accouchement.Cette agressivité diminue dès que les chiots sont sevrés.
En conclusion, lorsqu’un chien est irrité, ennuyé, qu’il réagit par “frustration ” ou est en souffrance,Il est nécessaire de faire appel à un vétérinaire qui sera capable de comprendre si le chien souffre de pathologies qui pourraient provoquer chez l’animal cette irritabilité liée au comportement agressif.